28 septembre 2008

Fosse illusoire



– M'man, P'pa ! J'ai peur !
– Ben non mon garçon, voyons donc, t'es grand là !
Peur, peur de quoi ?! Y'a même pas d'fenêtres dans ta chambre. C'est ton teddy bear qui t'regarde ? Hahahaha...
– (Si on commence ça, on est faites ! Vas-y pas, tu m'entends ?)
– Mais j'ai peuuuur !
– (Bouge pas, pis fait semblant de rien.)
– (Ok, ok.) Maman dit que tu vas faire de beaux rêves.
– (Christ, mets-en pas plus.)

– Teddy, une chance que tu m'regardes. J'suis content de t'avoir dans mon lit. Lâche-moi pas des yeux.

***

À quelques reprises, depuis deux semaines, le plancher a cédé sous mes pieds. Zap ! Un trou noir ! Quelle désagréable sensation!

J'ai posé mes mains sur ce clavier moult fois. Je voulais décrire ça. Mais, so, so, so what? Des troubles neuromoteurs, visuo-moteurs, enculo-visuels, Geeeeez! Big deal! Je continue donc. Je ne suis pas bien. J'ai mal partout, j'ai des étourdissements, des palpitations, je me réveille enfin mais fatiguée de nuits remplies de cauchemars dont je ne me rappelle même pas. Je sanglote à la lecture du journal. Pour résumer : j'ai crissement la trouille, j'ai peur pour nos p'tits et à leur avenir.

J'avais besoin d'une présence pour étouffer la crise.
Sentir l'odeur de ta peau... Je me suis finalement retrouvée ici, jeudi dernier, à sentir plutôt l'odeur des pommes.





Le péché originel, à la grandeur du domaine des cisterciens.




4 commentaires:

É. a dit...

J'ai la chienne aussi. C'est sûr. Pour les mômes, mais pour vous, aussi.

Miléna a dit...

Je m'inquiète pour toi.

Gomeux a dit...

Je voudrais bien te dire que ça va aller, mais...
On va s'arranger, chère.
Lâche pas.

McDoodle a dit...

Ah ça ira ça ira ça ira !
Merci. J'vais commencer par un check-up chez l'doc. Ensuite, ben, l'histoire nous le dira.